Nous avons consacré un cycle au cinéma d’animation avec les projections de Coraline d’Henry Selick (2009) et de Princesse Mononoké d’Hayao Miyazaki (1997). Cela a été l’occasion de revenir sur la naissances du cinéma d’animation et les caractéristiques des différents studios.
Nous avons consacré les séances suivantes au cinéma du « maître du suspense », Alfred
Hitchcock. Les élèves ont d’abord pu voir un court métrage extrait de la série télévisée « Alfred Hitchcock présente » (1955-1962), Soupçons: pris au piège (Suspicion: Four O’clock, 1957).
Le film repose sur un suspense machiavélique : un homme qui s’apprête à tuer sa femme qu’il croit infidèle est attaché et bâillonné par des cambrioleurs dans sa cave, à côté de la bombe qui doit exploser à 16h précises… Le génie d’Hitchcock éclate lorsque l’heure fatidique approche : le montage frénétique, les plans de plus en plus rapprochés… soulignent la terreur grandissante de Marshall.
Les élèves ont pu ensuite découvrir La Mort aux trousses (1959) avec Cary Grant. Le publiciste Roger Thornhill se retrouve par erreur dans la peau d’un espion. Pris entre une mystérieuse organisation qui cherche à le supprimer et la police qui le poursuit, Tornhill est dans une situation bien inconfortable. Il fuit à travers les Etats-Unis et part à la recherche de la vérité.